62% des fruits et 30% des légumes du commerce contiennent des pesticides

Le saviez vous ? Selon une étude (laboratoires français, ONG américaine) 62% des échantillons de fruits et 30% des échantillons de légumes contenaient des résidus de pesticides. Vous en mangez donc tous les jours…

Vous souhaitez acheter des fruits et des légumes bio directement chez le producteur ? Vous privilégiez le poulet « fermier » à la chair ferme, élevé en plein air et bien nourri plutôt que le poulet industriel aux hormones et aux antibiotiques nourri aux farines animales ?
Vous dénoncez la surpopulation des élevages industriels (23 poulets par mètre carré) et pensez que tout être vivant a droit à des conditions de vie acceptables ?

Optez pour le bio, la qualité et les circuits courts !

La crise du porc nous montre bien que l’avenir et la survie des agriculteurs locaux ne sera possible que par l’agriculture bio avec des produits sains et de qualité. L’agriculture intensive appartient au passé.

Sur ce site les prix seront les mêmes qu’à la ferme

Certes, les produits bio sont un peu plus chers, mais avez-vous goûté une tomate de votre jardin et une tomate du commerce importée d’Espagne ?  Leurs racines ne sont même plus dans la terre, ça coûterait trop cher, elles sont cultivées dans un océan de plastique. Oui, leurs racines sont dans le plastique et le coton qu’on imbibe d’eau et d’engrais. Si elle n’ont pas de goût, ça s’explique.

Si, vous aussi, vous en avez assez de la malbouffe, si vous souhaitez privilégier les circuits courts et l’agriculture bio, sachez qu’aujourd’hui c’est possible !

Si vous voulez un point de retrait de produits bio direct producteur près de chez vous, complétez ce formulaire. D’ores et déjà, vous pouvez voir certains produits en visitant notre boutique. Si vous êtes assez nombreux à vouloir ce nouveau service près de chez vous, alors il verra le jour et vous en serez informés.

Partagez avec vos amisShare on FacebookShare on Google+

One comment

  • Sophie Grandjean

    Bonjour,
    En effet, on dit toujours : si on savait tout on ne mangerait plus rien ! Ensuite, on continue la malbouffe et on ne change rien à nos habitudes…
    Je crois qu’il faudrait vraiment se pencher sur ce problème et être conscient de ce qu’on mange tous les jours.
    On parle beaucoup de la pollution due au diesel mais jamais de ce qu’on avale ni des maladie que ça engendre. 5 fruits et légumes / jour on en fait de la pub, oui mais lesquels ? Certains procédés et produits de l’agriculture intensive devraient être interdits à la consommation, idem pour la maltraitance des animaux etc.
    Quand on regarde l’agriculture aujourd’hui, il n’y a rien d’autre que des champs de maïs, une monoculture intensive qui consomme la plus grand partie des ressources d’eau de la planète. Plus aucune diversité et donc plus de place pour la nature. Tout ceci est bien triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − = 12